Poinçonnage industriel

Comment fonctionne le poinçonnage industriel ?

Pour JOM il a toujours été important de rester à la pointe des procédés industriels les plus innovants et des nouvelles technologies, dans le but de répondre aux besoins les plus exigeants du marché actuel. Cette nouvelle gamme de possibilités permet d’offrir aux clients un service complet et de qualité et avec un conseil professionnel, avec comme gage de garantie : plus de quarante (40) ans d’expérience et les certifications ISO requises pour tout industriel de l’industrie 4.0.
En terme d’innovations, l’une des techniques dans laquelle il s’est progressivement approfondi est celle du poinçonnage industriel coup de poing, qui consiste essentiellement en un processus mécanique de haute précision qui réalise des découpes simples dans des tôles d’acier à faible teneur en carbone, d’acier inoxydable, d’aluminium et de nombreux autres métaux. Ces perforations nécessitent une conception géométrique spécifique, pour laquelle un poinçon méticuleusement affûté est utilisé, ainsi qu’une base qui permet des opérations telles que l’emboutissage profond et l’évasement, les deux permettant d’exécuter la coupe en un seul mouvement précis, mesuré et préétabli.

Poinçonnage industriel, par où commencer ?

L’un des facteurs déterminants du processus de poinçonnage réside dans le fait que cette technique permet d’éviter la technique par élimination de copeaux. L’élimination de ce procédé et opter pour le poinçonnage industriel s’avère très bénéfique pour un type de processus exigé dans la production de pièces en série, mais qui, à son tour, génère des résultats plus grands et optimaux lorsqu’il est soumis à de basses températures.
La force appliquée par les machines impliquées dans le poinçonnage, oblige à pénétrer la matière métallique, donc, en principe, une déformation initiale est générée, immédiatement, suivie d’un cisaillement et d’une rupture de la matière première, se terminant par l’expulsion de la pièce coupée ou excédentaire.

Phases techniques pour le poinçonnage industriel

Il est important de souligner que, même s’il s’agit d’un processus apparemment direct, pratique et simple, comprendre les mécanismes du style de poinçonnage requiert une plus grande attention, en raison de tous les facteurs impliqués dans ses actions. C’est pourquoi le poinçonnage est divisé en trois étapes de base ou principales :

  • Déformation : Elle consisten en l’effort exercé par le poinçon sur le matériau métallique, ce qui, dans un premier temps, produit une déformation, initialement élastique, puis plastique, autour des bords du poinçon lui-même et de la base.
  • Pénétration : À ce stade, les bords du La coupe du poinçon et la matrice pénètrent dans le matériau, ce qui implique la production de fissures dans celui-ci, dues aux tensions générées lors de la première étape. En d’autres termes, la déformation du matériau est prononcée en un point précis.
  • Fracture : Enfin, les fissures provenant d’un côté et l’autre de la tôle ou du matériau, favorisent sa séparation : le poinçon continue à descendre avec la même force et la même précision, jusqu’à ce qu’il expulse la découpe.

Pour en savoir plus sur les avantages, la portée et d’autres détails sur le poinçonnage , n’oubliez pas de visiter le site de JOM en cliquant sur ici.